Emailing : 3 points clés pour augmenter votre taux d'ouverture

Emailing : 3 points clés pour augmenter votre taux d’ouverture

Selon les derniers chiffres du baromètre emailing de Getresponse, le taux moyen d’ouverture tous secteurs confondus en France était de de 36,25% au premier semestre 2019. Un taux très élevé par rapport à d’autres baromètres du marché mais qui a le mérite d’être l’un des plus récents. 

Comment vous assurer d’atteindre ce taux pour vos campagnes et même plus ? Pour réussir, il ne suffit pas d’écrire un objet efficace, voici la formule magique :

Bonnes personnes (40%) + Objet efficace (40%) + Bon moment (20%) = 100% de réussite (ou presque)

1. Cibler les bonnes personnes

C’est la matière première : les adresses emails que vous avez collectées et donc les personnes qui sont derrière. Il faut alors se poser les bonnes questions :

  • Quel a été le mode de collecte ? Connaissent-ils votre marque ? Quelle appétence à votre offre, vos produits ?
  • Que connaissez-vous d’eux ? Ils sont déjà clients ? Ont-ils tendance à acheter un certain type de produits ?

En fonction de votre métier, vous avez tout intérêt à bien penser cette étape car de ces réponses découleront le contenu des objets et des messages à envoyer.

2. Choisir le bon moment

Il y a plusieurs cas de figure possibles :

  • Campagne liée au contexte général du moment : Noël, Saint-Valentin, Impôts, Actualités,…
  • Campagne liée au données de profil : Anniversaire, Fin d’abonnement à un magazine, …
  • Campagne liée aux comportements : Confirmation de commande, relance suite à l’abandon de panier,..

On peut aussi penser à d’autres cas : on sait par exemple que la plupart des gens consomment leur salaire dans la première quinzaine du mois. Les e-commerçants auront donc de meilleures performances en début de mois et les organismes de crédit auront plus intérêt à lancer leurs campagnes dans la 2e quinzaine alors que le salaire est déjà bien consommé…

3. Rédiger un objet redoutablement efficace

Contrairement aux idées reçues, il n’y a pas de formulation magique qui marcherait partout et pour tout le monde, mais il y a quelques astuces qui ont fait leur preuve.

  • Personnaliser :  Il s’agit d’utiliser tout type de données du profil dans l’objet : le sexe, le nom, l’âge, les données client (préférences, comportements, etc.). Je vous garantis qu’un objet avec personnalisation a toujours un taux d’ouverture plus important que sans. N’oubliez pas que l’emailing est un mode de communication one-to-one malgré l’aspect mass-marketing…Exemples : Julien, envie de changer de voiture ? ou Vous disposez de 15 euros sur votre carte de fidélité ou Mr Dupont, découvrez comment réduire vos impôts ou encore Sélection de polars vous Mélanie
  • Précipiter : une technique de marketing direct vieille comme le monde consiste à limiter une offre dans le temps pour inciter à l’achat impulsif. Il suffit d’appliquer cette astuce à vos objets. Par exemple : 20 euros de réduction jusqu’à samedi ou Dernière chance : votre cartouche offerte ou Commandez avant demain, obtenez -10% ou encore Rappel : renouvelez vite votre abonnement
  • Intriguer : le but de l’objet étant de faire ouvrir le message, une des meilleures astuces est de ne pas tout révéler dans l’objet et même d’exploiter la curiosité humaine. Attention tout de même à ne pas décevoir avec un objet en total décalage avec le message. Quelques exemples : Je vous offre ce cadeau ou Informations sur votre compte ou Concernant votre dernière commande encore Merci encore de votre fidélité
  • Inciter : l’idée est de donner envie en utilisant des verbes d’actions. Exemples : Imprimez ce coupon : un cocktail offert chez Jerry’s ou Invitation perso : entrez dans notre club VIP ou encore Réservez maintenant vos vacances d’été.

Bien sûr il y a beaucoup d’autres façons de rédiger des objets, alors comme toujours, testez, testez et testez, certes ça prend un peu plus de temps, mais ça ne coûte pas plus cher et surtout ça peut rapporter gros !

Guillaume Fleureau

Consultant et formateur en marketing digital.

View all posts by Guillaume Fleureau →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *